Les médicaments sur ordonnance augmentent le risque de chute chez les personnes âgées: étude

Selon une nouvelle étude, les personnes âgées qui prennent des médicaments couramment prescrits courent un plus grand risque de tomber.

La recherche, publiée dans le European Journal of Public Health, a révélé que 11 des 20 médicaments les plus couramment prescrits augmentaient significativement le risque de blessures chez les personnes âgées.

Des chercheurs suédois se sont appuyés sur des données démographiques provenant de près de sept millions de personnes de plus de 65 ans et ont découvert plus de 64 000 cas de blessures à la suite d’une hospitalisation.

Les hommes et les femmes qui prenaient des analgésiques opioïdes et les hommes qui prenaient des antidépresseurs étaient deux fois plus susceptibles d’avoir subi une blessure à la chute que les personnes âgées qui ne prenaient pas ces médicaments.

Les médicaments contre les ulcères et le RGO, le calcium, la vitamine B12 et certains analgésiques non opioïdes étaient également associés à un risque accru de 15% à 75% d’avoir une chute.

Les médicaments cardiovasculaires ayant un effet protecteur, tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine et les inhibiteurs sélectifs des canaux calciques, n’ont pas montré une augmentation significative du risque de chute.

Les chercheurs ont recommandé que le lien entre les médicaments d’ordonnance et les chutes dommageables soit pris en compte, afin que les médecins et les patients puissent prendre des décisions éclairées lorsqu’ils prescrivent et utilisent des médicaments.