Réponse à Shen et Siliciano

Dans leur lettre concernant notre article comparant le potentiel inhibiteur instantané IIP et le quotient inhibiteur comme prédicteurs de l’efficacité antirétrovirale , Shen et Siliciano proposent de comprendre l’efficacité des médicaments antirétroviraux en tenant compte de facteurs: activité antivirale intrinsèque, pharmacocinétique, Selon nous, les exemples de l’éfavirenz et de l’indinavir illustrent le fait que la pharmacocinétique peut l’emporter sur l’activité intrinsèque dans la détermination de l’efficacité relative. Les essais comparatifs impliquant des patients naïfs de traitement n’ont généralement pas révélé de supériorité Efficacité lorsque des médicaments ayant des PII plus élevées ont été testés contre des médicaments ayant des PII plus faibles: éfavirenz vs névirapine , éfavirenz vs atazanavir , darunavir-ritonavir vs lopinavir-ritonavir , lopinavir-ritonavir vs fosamprénavirritonavir et saquinavir-ritonavir vs lopinavir-ritonavir Ce sera intéressant t o voir si l’activité intrinsèque plus élevée et IIP de darunavir-ritonavir IIP, se traduit par une efficacité supérieure, comparée à l’atazanavir-ritonavir IIP, , dans la comparaison randomisée en cours de régimes comprenant ces médicaments rougeole. NCT identifié

Remerciements

Conflit d’intérêts potentielTJH est le récipiendaire d’une bourse Bristol-Myers Squibb Virology Fellows HR a siégé au conseil de surveillance des données et de la sécurité de Koronis Pharmaceuticals et a reçu des honoraires de Roche Diagnostics DRK est consultant et / ou a reçu un soutien ou des honoraires de recherche d’Abbott, de Boehringer-Ingelheim, de Bristol-Myers Squibb, de Gilead, de GlaxoSmithKline, de Merck, de Pfize, de Roche et de ViiV |

Caractéristiques cliniques de l’hôte neutropénique: définitions et évaluation initiale