Ronfler : un probléme qu’il ne faut pas-négliger

Ronfler n’est pas séduisant !  Le ronflement est une nuisance fréquente qui affecte 40% des adultes,  et ceux de plus de 50 ans ronflent de manière régulière.  Mais au delà du fait qu’une personne qui ronfle n’est pas très séduisante les conséquences du ronflement et ses causes ne doivent pas être négligés parce qu’elles peuvent amener des problèmes d’autant plus graves.  Des études démontrent que le ronflement est plus présent chez les hommes d’âge moyen que les femmes du même âge cependant, après la ménopause chez la femme, il devient aussi fréquent chez elle.  La question qui se pose est qu’est-ce que le ronflement au juste et qu’elles en sont les conséquences ?

Le ronflement est bien sûr un bruit qui est dû au passage de l’air dans les voies respiratoires aériennes rétrécies au niveau du pharynx. Il est le résultat de la vibration du voile du palais et des parois du pharynx sous l’action de l’air qui  dans la cavité buccale est anormalement turbulent.  Évidemment, ceci ce produit lorsque l’individu est obligé de respirer par la bouche lorsque l’on a le nez bouché.  Certaines personnes  ne ronflent que lorsqu’ils ont une congestion nasale  ou lorsqu’ils consomment de l’alcool avant de dormir.  Le fait de ronfler est quand même une action assez banale et répandue chez l’adulte mais, il peut être aussi un signe précurseur d’apnée du sommeil qui est une maladie de plus en plus fréquente.  L’apnée du sommeil survient lorsque le ronflement sonore est interrompu par des périodes de silence ou de pauses respiratoires (un arrêt temporaire de la respiration).  Si vous êtes fatigués le jour parce que votre sommeil n’est pas réparateur, que vous avez un surplus de poids, que vous faite de l’hypertension artérielle et que vous êtes obligé de vous lever la nuit pour uriner, il faut consulter un médecin pour l’informer de ces symptômes et vérifier si vous faites de l’apnée du sommeil.  Elle  doit être dépistée assez rapidement pour pouvoir envisager un traitement possible car ces conséquences peuvent être fatales.

Si le ronflement ne fait pas l’objet d’apnée il peut quand même avoir des conséquences sociales importantes dans les relations avec le conjoint et l’entourage.  Des recherches sur le sujet ont révélé que les « gros ronfleurs » étaient moins satisfaits sur le plan sexuel.  Ronfler n’entraîne pas de dysfonction au niveau érectile cependant, il peut détériorer les relations entre les partenaires et entraîner une perte de satisfaction sexuelle.  Traiter un problème de ronflement améliore le sommeil et favorise les rapports sexuels car les deux conjoints peuvent dormir dans le même lit.

Il existe plusieurs moyens thérapeutiques pour traiter le ronflement.  Les publicités sur les bandes nasales, les bandeaux de têtes anti-ronflement, etc. ne sont pas toujours efficaces.  Il est préférable lorsque le ronflement persiste de consulter un professionnel de la santé.  Des mesures d’hygiène et diététiques sont primordiales et peuvent à elles seules suffire pour réduire le ronflement.  Dans plusieurs cas, le fait de perdre du poids, d’arrêter le tabac qui produit une inflammation des muqueuses de la gorge et du nez, de diminuer ou arrêter la consommation d’alcool avant le coucher, d’éviter de prendre des somnifères ou des tranquillisants pour dormir et surtout d’éviter de dormir sur le dos, vont réduire considérablement  celui-ci.

Le ronflement – voyez-y !  Votre santé en dépend !